La Grande Motte et le béton c’est toute une histoire ! On aime ou on déteste mais on ne peut rester indifférent devant cette architecture.

La construction de la ville de La Grande Motte s’inscrit dans un contexte historique spécifique. Nous sommes au cœur des 30 glorieuses et l’économie est florissante. La mission Racine est un des projets touristiques et urbanistiques clés jamais réalisés en France et en Europe. Ce projet, à l’initiative du Général de Gaulle, a pour but de dynamiser la côte méditerranéenne et d’attirer les touristes nord européens et bien sûr les français. 

Jean Balladur, architecte et grand voyageur  va alors faire preuve d’audace et proposer un projet très novateur pour l’époque, inspiré notamment par son récent voyage au Mexique à Téotihuacan.


Les travaux débutent donc en 1965 avec la construction du port de plaisance. Les constructions des premiers bâtiments démarrent en mai 1967 et les premières pyramides sortent de terre en fin d’année. Les premiers appartements seront livrés en juin 1968 et la Grande Pyramide sortira de terre en 1973.

Montpellier La Grande Motte Herault tourisme architecture
Montpellier La Grande Motte Herault tourisme architecture

.

Montpellier La Grande Motte Herault tourisme architecture

Le mobilier urbain et le Palais des Congèrs s’intégrent pleinement dans cet environnement très visionnaire.

En 1979, le Couchant, un nouveau quartier se développe à l’Ouest de la ville, les formes y sont plus arrondies, courbes et évoquent la féminité en opposition au quartier nommé le Levant, où les formes sont pyramidales et rectilignes.

Montpellier La Grande Motte Herault tourisme architecture
Montpellier La Grande Motte Herault tourisme architecture

En 2010, l’oeuvre de Jean Balladur est consacrée puisque la ville est classée au patrimoine du XXème siècle.

Montpellier La Grande Motte Herault tourisme architecture

Alors conquis ou pas par cette architecture ? J’ai hâte de recueillir vos avis !